achéen


achéen

achéen, achéenne adjectif Relatif aux Achéens.

⇒ACHÉEN, ÉENNE, subst. et adj.
I.— Substantif
A.— Habitant ou personne originaire d'Achaïe, contrée de l'ancienne Grèce. Les Achéens. La plus ancienne des ethnies grecques d'origine indo-européenne :
1. ... dans cet affaissement des principales cités de la Grèce, les vieilles races si long-temps comprimées, les Achéens, les Arcadiens avaient repris force dans le Péloponnèse.
J. MICHELET, Histoire romaine, t. 2, 1831, p. 53.
Dans la litt. homérique. Nom des Grecs assiégeant Troie :
2. Vainement, à plusieurs reprises, tenta-t-il ce qui jadis, sous les remparts d'Ilion, aux jeux donnés en l'honneur de Patrocle, après la mort du priamide Hector, avait réussi si bien au perfide Ulysse affrontant Ajax Télamonien, le plus naïf, mais aussi le plus inébranlable et le plus héroïque des Achéens (...); Ompdrailles ne plia point sous les talons appliqués sur ses rotules meurtries,...
L. CLADEL, Ompdrailles, 1879, pp. 302-303.
Loc. Ligue des Achéens (cf. inf. ligue achéenne) :
3. Il y a certainement eu une époque, où il devait paraître plus difficile de former une république fédérative quelconque, qu'il ne l'est actuellement d'établir un vrai pacte social entre plusieurs grandes nations; et il y a plus loin de l'état originaire de l'homme à la ligue des Achéens, que de l'état actuel de l'Europe à la fédération régulière de toutes ses parties.
A.-L.-C. DESTUTT DE TRACY, Commentaire sur l'Esprit des lois de Montesquieu, 1807, p. 130.
B.— Parler des Achéens (cf. sup. A).
II.— Adj. Relatif à l'Achaïe ou à ses habitants :
4. Les vieilles races industrielles, les Pélasges et d'autres tribus furent asservies, et périrent. Puis, périrent, entre les vainqueurs eux-mêmes, les tribus inférieures, achéennes, etc. Puis, dans les vainqueurs des vainqueurs, Doriens, Ioniens, Romains, les pauvres périrent à leur tour.
J. MICHELET, Introduction à l'histoire universelle, 1831, p. 417.
5. Les Pélasges qui restèrent en Italie furent assujétis, ceux du Nord (Tyrrhéniens) par le peuple barbare des Rasena, ceux du Midi (Aenotriens et Peucétiens) par les Hellènes, surtout par la ville achéenne de Sybaris.
J. MICHELET, Histoire romaine, t. 1, 1831, p. 22.
6. Le type très antique, le type achéen célébré par Homère, n'est pas un simple souvenir; il a reparu plusieurs fois dans le monde. « Il y a eu pendant la Renaissance un réveil superbe de l'idéal classique, de l'évaluation noble de toutes choses »; et après la Révolution, « se produisit tout à coup la chose la plus prodigieuse et la plus inattendue : l'idéal antique se dressa en personne et avec une splendeur insolite devant les yeux de la conscience de l'humanité... (alors) apparut Napoléon, homme unique et tardif s'il en fut ».
G. SOREL, Réflexions sur la violence, 1908, p. 357.
P. ext. Relatif à la Grèce archaïque :
7. Nul doute que [l'] ardeur et [les] allures guerrières [du cheval turcoman ou iranien] n'aient beaucoup contribué à son adoption par l'homme; mais, même en cet emploi, c'est déjà associé au char que le montrent les guerres assyriennes ou achéennes. Animal et véhicule avaient donc été introduits ensemble.
P. VIDAL DE LA BLACHE, Principes de géographie humaine, 1921, p. 221.
Loc. Ligue achéenne. Confédération de douze cités de l'Achaïe, dirigée contre la domination macédonienne (vers 280 av. J.-C.), puis contre Sparte, enfin contre les Romains (146 av. J.-C.) :
8. Les Achéens voulurent profiter de ce moment pour réduire Sparte, soulevée contre eux par les intrigues de Rome. Métellus, vainqueur de la Macédoine, leur fait dire à Corinthe, qu'à partir de ce moment, Corinthe, Sparte, Argos, Héraclée et Orchomène, cessent de faire partie de la ligue achéenne. L'indignation du peuple fut telle, qu'il massacra les Lacédémoniens qui se trouvaient à Corinthe. Les commissaires romains n'eurent que le temps de prendre la fuite. Les députés que Métellus envoya pour les amuser encore, furent renvoyés avec honte, et la ligue achéenne, déterminée à périr au moins glorieusement, osa déclarer la guerre à Rome.
J. MICHELET, Histoire romaine, t. 2, 1831, pp. 98-99.
9. On peut voir dans Polybe et dans Tite-Live que si, en 198, Argos ouvre ses portes aux Macédoniens, c'est que le peuple y domine (...); qu'à Athènes, à Démétriade, à Phocée, la populace est hostile aux Romains; que Nabis, le tyran démocrate, leur fait la guerre; que la ligue achéenne, tant qu'elle est gouvernée par l'aristocratie, leur est favorable; que les hommes comme Philopémen et Polybe souhaitent l'indépendance nationale, mais aiment encore mieux la domination romaine que la démocratie; que, dans la ligue achéenne elle-même il vient un moment où le parti populaire surgit à son tour; qu'à partir de ce moment la ligue est l'ennemie de Rome;...
N.-D. FUSTEL DE COULANGES, La Cité antique, 1864, p. 491.
Prononc. :[], fém. [-]. Pour la prononc. du groupe éen, cf. KAMM. 1964, p. 167 : ,,les groupes [en] et [em] se prononcent normalement . Cependant on prononce (...) dans les finales [-éen], [-ien] et [-yen] : élyséen, européen (...), achéen``. KAMM. 1964, p. 179 note que ch se prononce [k] dans ,,de nombreux mots de formation généralement savante, notamment tirés du grec...``, ainsi anachorète, achéen, etc. — Rem. S'écrit avec une majuscule au sens I A.
Étymol. ET HIST.
I.— Subst. fém. — A.— 1751 antiquité « surnom donné à Cérès » (Encyclop. t. 1, s.v.). — 1842 (Ac. Compl. s.v.); B.— 1752 id. « surnom donné à Cérès et à Pallas » (Trév. s.v. Achéen). — 1842 (Ac. Compl. s.v.).
II.— Subst. masc. — A.— 1752 Achéens antiquité « les habitants de l'Achaïe » (Trév. s.v.); B.— 1964 ling. (Lar. encyclop. s.v. : Achéen...).
III.— Adj. — A.— 1842 antiquité (Ac. Compl. : Achéen, -enne (...). Qui est né en Achaïe. Qui concerne l'Achaïe ou ses habitants). — Ligue Achéenne, 1831 antiquité, sup.; B.— 1952 ling. (MEILLET, Les Lang. du Monde, 38, 40 : Groupe hellénique (...). Le groupe Achéen, vestige de la plus ancienne invasion hellénique, dont survivent à date historique trois tronçons, l'arcadien, le cypriote et le pamphylien...).
Dér. du lat. achaeus « d'Achaïe (nord du Péloponnèse) »; suff. -éen (-ien).
STAT. — Fréq. abs. litt. :39.
BBG. — LAVEDAN 1964. — VILLE 1967.

achéen, enne [akeɛ̃, ɛn] adj. et n.
ÉTYM. 1740, Trévoux; nom d'un des groupes ethniques les plus anciens de Grèce; grec akhaioi.
Hist. Relatif à l'Achaïe ou Morée. Relatif à la Grèce. || La ligue achéenne, confédération de douze cités de l'Achaïe, qui lutta contre la domination macédonienne, contre Sparte et contre les Romains (Ve-IIe siècle av. J.-C.).
N. || Les Achéens.L'achéen, dialecte grec parlé à l'époque mycénienne.Achéen récent, variété de dorien parlée à l'époque classique en Achaïe.
tableau Classification des langues.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • achéen — achéen, enne (entrée créée par le supplément) (a ché in, é n ) adj. 1°   Qui est relatif aux Achéens, à l Achaïe. La dynastie achéenne d Inachus.    Ligue achéenne, confédération d États dont Argos était le principal. 2°   Substantivement. Les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Achéen — Achéens Les Achéens(en grec ancien Ἀχαιοί / Akhaioí) sont l un des premiers peuples indo européens à avoir envahi la Grèce, au IIe millénaire av. J. C., chassant les premiers habitants, les Pélasges grâce à leur suprématie… …   Wikipédia en Français

  • Bryson l'Achéen — (ou Bryson d Héraclée) était un philosophe mégarique contemporain d Euclide de Mégare. Sommaire 1 Biographie 2 Ses oeuvres 3 Voir aussi 3.1 …   Wikipédia en Français

  • achéenne — ● achéen, achéenne adjectif Relatif aux Achéens. Achéenne (ligue) fédération qui comprenait 12 cités du nord du Péloponnèse aux Ve IVe s. av. J. C. Reconstituée, elle conquit Athènes en 229. Elle ne put résister aux Romains (défaite de Leucopetra …   Encyclopédie Universelle

  • chéen — achéen archéen manichéen nietzschéen trachéen …   Dictionnaire des rimes

  • ACHÉENS — À la suite d’Homère, l’histoire traditionnelle donne le nom d’Achéens aux premiers Hellènes. S’accordant avec Schliemann sur la «réalité historique» des textes homériques, elle les a pris pour base de toute étude sur le monde achéen. Ce point de… …   Encyclopédie Universelle

  • Iliade — Achille sacrifiant à Zeus, manuscrit de l’Iliade de la Bibliothèque Ambrosienne de Milan ( …   Wikipédia en Français

  • Euphorbe, fils de Panthoos — Euphorbe fils de Panthoos Pour les articles homonymes, voir Euphorbe (homonymie). Combat de Ménélas et Hector sur le cor …   Wikipédia en Français

  • Euphorbe Fils De Panthoos — Pour les articles homonymes, voir Euphorbe (homonymie). Combat de Ménélas et Hector sur le cor …   Wikipédia en Français

  • Euphorbe fils de Panthoos — Pour les articles homonymes, voir Euphorbe (homonymie). Combat de Ménélas et Hector sur le corps d Euphorbe, assiette rhodienne du style des Chèv …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.